Maladies psychosomatiques

Lorsque l’esprit se sert du corps pour s’exprimer ou exprimer un mal-être psychique

Les facteurs déclencheurs des maladies psychosomatiques sont souvent l’anxiété, la dépression ou un choc émotionnel (deuil, séparation). Il n’en reste pas moins que l’état et les symptômes physiques de la personne sont réellement affectés.
Notre état psychique peut en effet provoquer ou aggraver les manifestations de certaines pathologies ou abaisser les défenses immunitaires en cas d’infection, de cancer.
C’est parce que la dimension psychosomatique de ces maladies est majeure que l’hypnothérapie est efficace. Car elle prend en compte l’individu dans sa globalité et non pas seulement au travers de ses symptômes.

Exemples de maladies psychosomatiques

Parmi les maladies à forte composante psychosomatique, on trouve :
– des maladies de peau : eczéma, psoriasis, éruptions de dartres, poussées d’aphtes
– des troubles gastro-intestinaux : ulcère de l’estomac (hors infection à Helicobacter pylori), colopathies…
– des maladies inflammatoires dont la récurrence (sous forme de poussées) peut être influencée par le psychisme (stress, état dépressif, anxiété) : maladie de Crohn et rectocolite hémorragique, arthrites, lupus
– des dysfonctionnements plus généraux : état de fatigue généralisé, troubles du sommeil, douleurs inexpliquées (fibromyalgie), cancer, symptômes féminins (infertilité)